0%
Trax Magazine #232
.
15€
N°232 242 pages 23x30cm 2021

On a coutume de dire que la pop music est l’apanage du monde anglophone. Pourtant, depuis quelques années, les frontières se déplacent et les cartes sont rebattues. Un style musical a su se tailler une place au soleil : le reggaeton. Alors que beaucoup le croyaient toujours bloqué en 2010 (à l’époque de « Gasolina » de Daddy Yankee), le genre a discrètement évolué en délaissant certains clichés machistes jusqu’à se mélanger au rap et aux musiques électroniques. L’aspect le plus fascinant de ces évolutions reste cette nouvelle génération d’artistes qui l’accompagne : la Vénézuélienne Arca, connue pour ses collaborations avec des artistes à la fois pop et avant-gardistes (Kanye West, Björk ou Rosalía) qui qui mêle le genre aux branches les plus expérimentales des musiques électroniques, ou la Catalane Bad Gyal qui infuse son reggaeton d’influences dancehall et d’un discours féministe abrasif qui compte bien tailler en pièces les postures sexistes de l’ancienne école façon « Despacito ». Et elles ne sont pas les seules. Derrière elles, c’est toute une vague de jeunes artistes qui portent une musique sans compromis, tant dans son approche esthétique que dans ses engagements militants.