0%

Hamam, un magazine entièrement dédié à la culture du bain.

24 mars 2021
Hamam n°2
Hamam n°2

Hamam est un trimestriel lancé en 2020 par l’artiste turque Ekin Balcıoğlu. Le magazine explore son obsession pour la culture du bain à travers le monde.

Entretien avec la fondatrice de Hamam

Lire l’interview en anglais.

  1. Peux-tu te présenter rapidement ainsi que ton rôle dans Hamam ?

    Je m’appelle Ekin Balcıoğlu et je suis rédactrice en chef et co-fondatrice de Hamam. Je suis une artiste turc vivant dans le haut désert de Taos, au Nouveau-Mexique avec mon chat (Korsan), mon chien (Kaptan) et mon mari (Steve), qui est également mon co-fondateur 🙂

  2. La culture du bain est vraiment un sujet «de niche», comment est née cette obsession et pourquoi créer un magazine sur ce sujet?

    Je crois que le bain est un acte rituel qui fait plus que simplement laver le corps – il nettoie l’âme. J’ai grandi en Turquie, où la culture du hammam est très courante, mais je ne suis pas entré dans des bains collectifs avant de déménager à New York et d’avoir besoin d’un moyen de me réchauffer pour survivre aux hivers terriblement froids. J’ai commencé à aller régulier dans les bains turcs russes de l’East Village et c’est dans ces bains publics que j’ai rencontré certaines des personnes les plus intéressantes et les plus inspirantes, dont beaucoup sont restés des amis de longue date. Après avoir déménagé à San Francisco, j’ai obtenu un emploi à temps partiel chez Archimedes Banya pour apprendre l’art de la guérison de la platza – un traitement à la vapeur russe effectué dans le sauna avec un bouquet de branches feuillues. L’expérience m’a inspiré à faire un projet créatif pour mettre en avant sur les sous-cultures qui imprègnent la communauté balnéaire – quelque chose de similaire à «Humans of New York» mais pour les gens des bains.

    Au fur et à mesure que les idées de contenu arrivaient, Steve m’a présenté WET Magazine – une publication d’avant-garde fondée par Leonard Koren à la fin des années 70. Je pensais qu’un magazine serait le moyen idéal pour diffuser l’art et la culture de la baignade, en particulier parce que la plupart des lieux de baignade n’autorisent pas l’électronique. Ils sont un excellent endroit pour lire.

    “C’est dans ces bains publics que j’ai rencontré certaines des personnes les plus intéressantes et les plus inspirantes, dont beaucoup sont restés des amis de longue date.”

  3. Peux-tu nous présenter l’équipe de la revue et comment vous êtes organisées ?

    Steve et moi n’avions aucune expérience dans l’édition lorsque nous avons lancé Hamam. C’était un ancien officier de sous-marin nucléaire, qui est devenu un responsable de la stratégie et des opérations avec des startups et j’avais principalement travaillé seul en tant que peintre. J’adore faire des recherches sur les artistes, les photographes et les créatifs, donc trouver des contributeurs et organiser des travaux pour le magazine est naturel et amusant pour moi.

    Steve se concentre sur l’aspect commercial de Hamam et nous travaillons avec un duo incroyable de conception et d’impression à Istanbul: Okay Karadayılar et Ali Taptık. Je ne pourrais rien faire de tout cela sans notre secrétaire de rédaction Lindsey Westbrook qui vit à coté de Portland. Les magazines sont imprimés chez Ofset Yapimevi (également à Istanbul) et nous expédions dans le monde.

  4. Comment avez-vous construit ce numéro ?

    C’est notre numéro d’hiver, nous nous sommes donc concentrés sur le thème de la chaleur. Le numéro explore la présence de chaleur dans les pratiques de lâcher prise, comme comment donner une platza parfaite, et la tradition des cérémonies du thé japonais Chado. Comme notre premier numéro, la couverture a une finition métallisée. Pour faire ressortir le thème de la chaleur, nous avons imaginé le logo en métal chauffé à très haute température, pour qu’il fonde, se déforme et change de couleur. Nous pensons que ce numéro est un parfait compagnon de lecture cet hiver 🙂

  5. Pourquoi avoir choisi de faire une revue papier ?

    Parce que vous devriez passer moins de temps à regarder votre téléphone.

  6. Est-ce que la crise sanitaire actuelle a changé quelque-chose dans votre rapport au magazine ?

    Pas tellement dans notre façon de travailler, mais malheureusement, de nombreux lieux de baignade intérieurs sont restés fermés pendant la pandémie. Nous avons quitté San Francisco en mai pour un road trip afin de nous rapprocher de la nature et avons réussi à trouver quelques superbes sources chaudes naturelles pour s’imprégner. Nous nous sommes installés à Taos, au Nouveau-Mexique l’automne dernier et avons construit un sauna dans la cour, juste à temps pour l’hiver.

  7. Quelle est votre regard sur les magazines indépendants ?

    Je pense que les gens devraient prendre plus de risques dans les magazines indépendants, car c’est l’un des derniers domaines de l’édition qui reste relativement non censuré. De plus, il n’est pas facile de créer un magazine indépendant, mais il devrait y avoir de meilleurs outils et ressources pour les futurs éditeurs. C’est quelque chose auquel je pense beaucoup et je serais ravie d’explorer comment je peux partager mon expérience afin que d’autres puissent bénéficier des leçons que j’ai apprises.

    “Je serais ravie d’explorer comment je peux partager mon expérience afin que d’autres puissent bénéficier des leçons que j’ai apprises.”

  8. Quels sont les projets futurs pour Hamam ?

    Je continuerai à publier le magazine aussi longtemps que je pense qu’il y a des choses à raconter sur le sujet. Parfois, je pense à la façon dont nous pouvons étendre l’idée de Hamam – un objet de lâcher prise que vous pouvez tenir dans votre main – à des expériences immersives. Nous n’avons jamais pu organiser de soirée de lancement en raison de la pandémie, alors nous aimerions vraiment avoir une véritable célébration dans un hammam en Turquie lorsque le moment sera venu.

  9. Quels sont les magazines ou revues qui vous ont le plus inspirés dans la création du votre ?

    En plus de WET, nous avons été inspirés par Fol, légendaire magazine expérimental turc des années 1990 et par Cabinet Magazine.

     

    Commandez le numéro 2 de Hamam sur le Shop Cahier Central.
    Pour plus d’informations sur Hamam, rendez-vous sur hamammag.com