0%

Club Sandwich, le magazine des obsessions culinaires

3 août 2020
Club Sandwich n°4
Club Sandwich n°4

Club Sandwich est une revue monothématique qui étudie en profondeur un aliment à chaque numéro. De l’art contemporain à la politique en passant par la sociologie, tous les angles sont abordés. Dans ce numéro 4, vous saurez tout sur le chocolat.

Découvrez nos 3 coups de coeurs de ce numéro ainsi que le top 5 des magazines qui ont inspirés Anna Broujean, la fondatrice de Club Sandwich.

Qui trouvera la fève — p.18

La journaliste Leïla Boutaam explore la préhistoire du cacao et son utilisation sous diverses formes par les civilisations anciennes d’Amérique central.

How is chocolate eaten in the movies ? — p.140

Panorama de la dégustation de chocolat dans le cinéma contemporain, de la boite de Forrest Gump à la fontaine de Bridesmaid.

Meunier, du capitalisme impérialiste à l’utopie sociale – p.172

Retour sur l’aventure industrielle de la chocolaterie Meunier fondé au XIXème siècle, entre utopie sociale et libéralisme.

Le top 5 des magazines préférés d’Anna Broujean, fondatrice de Club Sandwich 

  1. 20 ans

    20 ans, c’est le premier magazine qui a compté pour moi. À 11, 12 ans, ça a été une libération de lire une publication « féminine » drôle, anti-conformiste, inattendue, jamais condescendante avec les adolescentes, avec des sujets anglés et impertinents. C’est 20 ans qui m’a donné envie de faire des magazines ; en 6ème, j’avais déjà créé un 16 pages sur la photocopieuse du bureau de ma mère avec des articles, des illustrations et des horoscopes que je vendais 10 francs à l’arrêt de bus en prétendant que c’était pour la kermesse de mon collège.

  2. Nest

    J’ai découvert Nest bien après la fin de sa publication en 2004, dans les bacs d’un marché aux puces. Nest est l’audace dans toute sa splendeur, ils ont poussé l’expérimentation du format magazine aussi loin que possible : même aujourd’hui, personne ne les égale. Le numéro avec une découpe sur le haut évoquant le mont Rushmore, celui avec une croix brûlée au centre traversant l’intégralité du magazine … Tout était soigneusement pensé, étudié, jamais gratuit. Et les vraies/fausses publicités mettant en scène Amy Sedaris et son lapin sont absolument géniales.

  3. MacGuffin

    Mon côté obsessionnel chérit le mono-thème, c’est sur cette idée que j’ai créé Club Sandwich. Dans cette lignée, j’adore MacGuffin, un magazine néerlandais qui s’intéresse aux objets de design, pour la qualité de leurs recherches et leur iconographie fouillée. Leur dernier numéro, sur le bureau, est à mon avis le plus abouti, avec un dossier sur les gribouillis présidentiels réalisés dans le Bureau ovale particulièrement réussi.

  4. Interview

    J’ai toujours lu Interview ; je collectionnais déjà les numéros de la période Warhol que je trouvais en brocante quand j’étais étudiante en école d’art. Je suis le magazine dans tous ses essais, et encore plus depuis son relancement en 2018. Richard Turley gère la direction artistique de façon admirable, il est rare que je ne sorte pas d’une lecture inspirée. Le biographe de Warhol, Blake Gopnik, confiait récemment à Interview qu’Andy savait que le magazine serait un succès à sa sortie mais qu’il serait sans doute surpris de voir qu’après toutes ces années, la revue avait finalement peu changé. En tant qu’artiste, c’est une perspective qui est cruciale pour moi : comment faire évoluer un magazine de numéro en numéro pour qu’il reste continuellement un espace d’expérimentation.

  5. Buffalo Zine

    Je ne lis aucun magazine de mode, mais je fais une exception pour Buffalo Zine, dont je ne rate jamais un numéro, même si je dois payer un supplément bagage tellement ils sont denses parfois (je pense à toi, unfinished issue, qui pèse trois kilos). Buffalo Zine se réinvente perpétuellement, avec des concepts tellement poussés et ambitieux que ça force le respect. Mon préféré reste leur copy(right) issue, un fuck you extrêmement réjouissant avec huit couvertures reprenant le design d’autres magazines de mode et des articles riches sur la notion d’emprunt, de plagiat et de clones. Une lecture essentielle mettant en exergue une citation de Picasso : « les bons artistes copient, les grands artistes volent » … citation par ailleurs volée à T.S. Eliot.

Commandez le numéro 4 de Club Sandwich sur le Shop Cahier Central.
Pour plus d’informations sur Club Sandwich, rendez-vous sur clubsandwich-magazine.com